comment porter le cheche


Chèche, vous avez dit chèche ?


Si Coton du Monde adore le chèche ce n’est pas pour rien! Il s’agit effectivement d’une très longue bande de… Coton! Cet accessoire mode a une histoire. Il était porté à l’origine dans le désert par les Touaregs. Très vite les soldats français mobilisés en Afrique du nord et les légionnaires vont l'adopter. Il est alors dans les tons de l'armée beige ou kaki.


Rapidement, il va prendre des couleurs, des motifs. Les marques en vogue se l’approprient. Il devient alors un véritable accessoire de mode. Il part alors à la conquête des femmes : urbaines, branchées ou baba cool. Il s’adapte, tel un grand aventurier ! Vous le trouverez avec des étoiles, rayé, ou bien encore à pois etc...

 

Son petit plus ? Il est pratique

 

Et oui! En plus d’être joli, il est pratique. Il n’est pas fragile, et surtout...Il ne se repasse pas! On en connaît qui vont adorer ce concept. Roulez-le en boule dans votre sac pour qu’il vous accompagne durant la journée.

 

Nos astuces:


    • pour un look aventurière : on le plie en 2 et on le noue sur le devant. On l’accorde avec un sarouel pour jouer les héroïnes du désert.

    • pour un esprit bohème : choisissez le coloré et portez le autour de la tête, so IN !

    • pour un esprit tendance : on l'enroule autour de son cou et on finit par le nouer sur le côté. C’est simple mais efficace, et il habillera tous vos t-shirts.

    • pour un look décontracté : enroulez le complètement autour du cou et attachez vos cheveux avec une pince à fleur.

    • pour un look plus bohème chic : on choisit une jolie robe dos nu, on le place sur le haut de sa nuque, on le fait passer devant et on ne drape qu'une seule épaule avec. C’est parfait pour pour se protéger du froid lors d'une soirée d'été ou pour casser un look trop strict.

    • pour une touche d’originalité : vous pouvez aussi le glisser autour de votre taille pour la souligner ou habiller une robe toute simple.

 

Nos astuces vous ont été utiles ? Partagez avec nous vos idées mode sur le chèche !